Actualité, Blockchain

En Bref: la cryptomonnaie Vénézuélienne, les Zero-knowledge proofs et ShoCard

Zero-knowledge proofs

Le concept de Zero-Knowledge Proof (ou preuve à divulgation nulle de connaissance) existe depuis plusieurs années maintenant mais il a récemment refait surface.

Le Zero-Knowledge Proof est « un concept utilisé en cryptologie dans le cadre de l’authentification et de l’identification. Cette expression désigne un protocole sécurisé dans lequel une entité nommée « fournisseur de preuve », prouve mathématiquement à une autre entité, le « vérificateur », qu’une proposition est vraie sans toutefois révéler une autre information que la véracité de la proposition.

En pratique, ce schéma se présente souvent sous la forme d’un protocole de type « stimulation/réponse » (challenge-response). Le vérificateur et le fournisseur de preuve s’échangent des informations et le vérificateur contrôle si la réponse finale est positive ou négative. » (1)

De plus en plus de banque se tournent vers la Blockchain et les ZKP pourraient régler la question de la protection des données personnelles et de l’anonymisation des transactions effectuées dans un registre public.

 

ShoCard

ShoCard (2) est une entreprise Américaine proposant des solutions pour attester d’une identité.
L’entreprise propose des solutions pour entreprises (identification des employés) ainsi que pour les institutions financières, les compagnies aériennes et enfin, les sites internet.

Le principe est simple : l’utilisateur télécharge sa pièce d’identité dans l’application dédiée. ShoCard en extrait les informations qui sont ensuite vérifiées et validées par l’utilisateur qui doit ensuite créer un mot de passe ou utiliser son empreinte. L’information est chiffrée et enregistrée sur le téléphone. Tout partage d’information transite ensuite par la Blockchain.

ShoBadge, la solution pour les entreprises supprime les recours à l’utilisation de noms d’utilisateurs et mots de passe et les remplace par un processus d’identification basé sur la Blockchain.

ShoCard pour les institutions financières et les compagnies aériennes permet de stocker les informations demandées sur la blockchain (credit score, documents de voyage…) et de faciliter leur échange ainsi que la vérification de l’identité de la personne.

 

La cryptomonnaie Vénézuélienne

C’est une première mondiale : le gouvernement Vénézuélien a lancé, le 20 février, sa propre Cryptomonnaie, le Petro. D’abord censée être émise sur la Blockchain Etherum, elle a finalement été lancée sur NEM, une plateforme bien moins connue (3).

La valeur d’un Petro est égale à la valeur d’un baril de pétrole. D’après le président Vénézuélien, Nicolas Maduro, 735 millions de dollars ont été levés en moins de 24h (4).

Mais cette nouvelle monnaie ne fera pas disparaitre la crise économique qui touche le pays et qui oblige les habitants à faire la queue aux distributeurs automatiques ou au guichets pendant des heures pour ressortir avec l’équivalent de quelques centimes d’euros (5).

 

Par Marine Rouet

Publié le 23 février 2018

(1) http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/Preuve%20%C3%A0%20divulgation%20nulle%20de%20connaissance/fr-fr/

(2) https://shocard.com/

(3) https://www.capital.fr/entreprises-marches/venezuela-et-si-la-cryptomonnaie-petro-etait-une-arnaque-1273378

(4) https://www.coindesk.com/venezuela-claims-735-million-raised-first-cryptocurrency-sale/

(5) http://money.cnn.com/2018/01/17/news/economy/venezuela-cash-crisis/index.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *