Propriété Intellectuelle

Surveiller la stratégie de propriété intellectuelle des concurrents : un moyen de se démarquer ?

 

Aujourd’hui, nous avons communément l’habitude d’entendre parler de veille stratégique, concurrentielle, technologique, voire même de veille brevet. Cependant, qu’en est-il de la veille propriété intellectuelle (PI) ? Effectivement, la veille ne pourrait-elle pas aider les entreprises à se différencier au sein de leur propre stratégie de propriété intellectuelle?

Si la veille brevet a pour but de cartographier les inventions, d’identifier des partenaires potentiels et les technologies émergentes, la veille PI permettrait de surveiller un périmètre plus large : les brevets mais également les marques, les dessins et modèles, les stratégies de dépôts envisagées…

Innovation et droits de PI

La place de la PI au sein des entreprises se fait de plus en plus grandissante alors même que reconnaitre un usage stratégique à la propriété intellectuelle n’a pas été chose simple et s’est en réalité fait assez récemment. Désormais, comme le souligne Pierre Breese, « La stratégie PI devient une déclinaison majeure de la stratégie concurrentielle »[1].

Savoir gérer correctement ses droits de PI paraît donc essentiel d’autant plus que face à la course à l’innovation et à l’ère du numérique qui sévissent actuellement, la concurrence se fait rude et le risque de contrefaçon demeure bel et bien réel. Il faut par conséquent, lorsqu’un acteur innove, respecter les droits de PI des concurrents mais également assurer le respect futur de ses propres droits.

Les droits de PI en quelques chiffres

Au regard des statistiques publiées par l’INPI en 2016, 16200 demandes de brevets ont été reçues, 88500 demandes de marques et 6500 demandes de dessins et modèles[2].  Ces chiffres jugés stables, montrent l’intérêt toujours palpable des industriels envers la protection de leurs innovations par le brevet. Il en ressort également qu’innovation et droits de PI font toujours bon ménage. Cependant, les leaders en matière de dépôt de brevets ne sont pas les mêmes d’une année à l’autre.

Quid de la veille PI ?

Et si surveiller, observer, analyser la stratégie de PI des concurrents permettrait aux entreprises de se constituer un atout décisif sur le marché ?

Regarder ce qu’il se passe chez l’adversaire, aiderait très certainement une entreprise à se positionner. La veille PI permettrait d’aller plus loin qu’une simple veille brevet et d’analyser plus en profondeur les stratégies mises en place. Une série de questions pourraient alors être appréhendées comme par exemple, vaut-il mieux utiliser les droits de PI au regard de son usage défensif ou offensif ? Vaut-il mieux protéger son innovation ou la garder totalement ou en partie secrète ? La stratégie de protection employée par les concurrents est-elle réellement efficace ? Vont-ils au bout de leurs espérances ? La stratégie de PI donne-t-elle une force supplémentaire à l’innovation en cours ou à paraître ?

Contrer les concurrents grâce à une meilleure stratégie de PI pourrait s’avérer efficace et opportun; la question sur l’utilité de la mise en place d’une veille PI reste donc plus qu’ouverte.

 

Par Elise Akiki

Publié le 9 juin 2017

[1] Les stratégies des entreprises fondées sur la propriété intellectuelle Pierre BREESE Président de Fidal Innovation

[2]https://www.inpi.fr/sites/default/files/cp_inpi_palmares_2016_des_deposants_de_brevets_en_france_270317.pdf

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *