Non classé

La publicité digitale : un outil envahissant mais un marché fleurissant

La publicité digitale

Elle se loge sur tous les navigateurs et réseaux de nos jours. La publicité digitale est arrivée dès l’émergence du net. Mais au cours des années, elle s’est montrée de plus en plus impactante et intrusive. Des fenêtres apparaissent lorsqu’on explore certains articles, sites web, réseaux sociaux, etc.

Intrusion envahissante ?

Selon le site frenchweb[1], le sentiment d’intrusion est observable sur divers facteurs : apparition soudaine d’une publicité, caractère imprévisible, recouvrement de la page qui empêche de lire, dissonance cognitive lorsque les tentatives de l’internaute pour fermer la publicité ont l’effet inverse,… c’est un « organisme parasitaire » car il n’est en général pas souhaité par l’utilisateur.

Des publicités rédactionnelles sous forme de Native Advertising : plus attractif et moins intrusif ?

Qu’est-ce que le Native Advertising ?[2]

Le Native Ad, selon le site frenchweb, est un moyen pour les médias de partager du contenu pour intéresser le lecteur et faire de la publicité pour les marques. C’est comme une sous-forme de publicité mais qui est en réalité une sorte d’article éditorial ayant des témoignages d’acteurs sur un produit ou un service commercial et dont des descriptions sont apportées au contenu. Comme par exemple le cas du parfum Louis Vuitton, qui modernise sa publicité de manière informationnelle (voir image ci-dessous) avec le W Magazine.

Source : Frenchweb

« La gamme de parfums y est présentée comme un parcours olfactif au sein de la ville de Grasse avec carte et photos à l’appui »[3].

Le marché de la publicité digitale : une croissance soutenue

D’après les sources de l’observatoire de l’e-pub SRI[4], le marché de la publicité digitale en France s’accroît à + de 7% en 2016 pour atteindre environ 3 456 millions d’€, ce qui représente 29,6% du marché global de la publicité. Ce dernier chiffre est à comparer avec les leaders du marché : la Chine avec 51,6%, le Royaume-Uni avec 46,8%, les Etats-Unis avec 30,5% et l’Allemagne avec 29,4%.

Cette croissance du marché de la publicité digitale est en grande partie soutenue par l’augmentation significative du nombre des terminaux mobiles. En effet, les consommateurs effectuant de plus en plus d’achat sur le web grâce à ces outils, les enseignes en profitent pour insérer leurs contenus publicitaires ciblés suite à l’analyse des données récoltées. Ce qui va générer plus de trafic pour la publicité digitale.

 

Par Loubna Khodr

Publié le 9 juin 2017

[1] http://www.frenchweb.fr/lintrusion-publicitaire-dans-le-digital/293820

[2] http://www.frenchweb.fr/le-potentiel-du-native-advertising/291382

[3] http://www.frenchweb.fr/lavenir-de-la-publicite-digitale/294760?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+frenchweb+%28FrenchWeb.fr%29

[4] http://www.sri-france.org/wp-content/uploads/2017/01/17%C2%B0-ED-OBS-EPUB-SRI_PWC_UDECAM-FY16.pdf

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *